Cycle de l'eau : Pose de la 1ère pierre de la station d’épuration de Portel-des-Corbières

Et visites des opérations de réhabilitation des réseaux des eaux usées.

Eau et assainissement

18 septembre 23

Présentation

Photos : le 18 septembre 2023, pose de 1ère pierre de station d'épuration et visites des opérations de réhabilitation des réseaux des eaux usées, en présence, notamment, de Christian Pouget, Préfet de l’Aude, Karine Bonacina, Directrice de la délégation territoriale de Montpellier de l'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse, Francis Morlon, Vice-Président du Département de l'Aude, Michel Jammes, Vice-Président du Grand Narbonne en charge du grand cycle de l’eau, eau potable et assainissement, GEMAPI et gestion des eaux pluviales urbaines au sens de l’article L2226-20 du Code général des collectivités territoriales, Maire de Sigean, Michel Py, Vice-President du Grand Narbonne et Maire de Leucate, Pierre Perez, Conseiller municipal à Peyriac-de-Mer.

À Leucate :

À Sigean :

À Peyriac-de-Mer :

Compétent en matière du grand cycle de l’eau, le Grand Narbonne poursuit un ambitieux programme pluriannuel de travaux afin de garantir un service public performant, adapté à l’évolution des besoins des habitants et respectueux de l’environnement. Ainsi, le Grand Narbonne consacre chaque année l’un des plus importants budgets de l’agglomération (près de 20 M€ en 2023) pour ces travaux : sécurisation en eau potable, réhabilitation des réseaux (eau potable et assainissement), construction de nouveaux équipements (stations d’épuration, forages etc.).
Les opérations visitées le 18 septembre ont été co-financées par l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse ainsi que par le Conseil départemental de l’Aude concernant la station d’épuration de Portel-des-Corbières et le chantier de Peyriac-de-Mer.

Le Grand Narbonne investit 2,5 M€ pour la nouvelle station d’épuration de Portel-des-Corbières
Mise en service en 2007, la station d’épuration de Portel-des-Corbières était dotée d’un système épuratoire de type « filtre planté avec roseaux » pour une capacité théorique de 1 500 équivalent habitants (EH). En 2012, suite à l’extension de son périmètre aux communes du Sud audois, le Grand Narbonne a lancé la réalisation d’un schéma directeur d’eaux usées sur la commune de Portel-des-Corbières qui a mis en évidence plusieurs anomalies. La construction de la station d’épuration, initialement annoncée pour une capacité de 1500 EH, s’avère être largement sous-dimensionnée avec une capacité réelle de 625 EH seulement. Les caractéristiques de cette station d’épuration ne permettaient donc pas de traiter les effluents entrants avec pour conséquence un by pass partiel d’effluents non traités dans le milieu naturel. Ainsi, la station d’épuration a été classée comme étant non conforme par les services de l’Etat.

Le nouveau projet
Afin de stopper le by pass au milieu naturel, le Grand Narbonne a investi 65 200 € auxquels s’ajoutent 74 000 € HT par an en fonctionnement, dans la mise en place d’une unité mobile de traitement temporaire.
Le projet de la nouvelle station d’épuration, d’une capacité de 2 150 EH, a été étudié et adapté pour répondre aux besoins de traitements des effluents actuels et à venir conformément au plan local d’urbanisme (PLU) de la commune de Portel-des-Corbières en vigueur. Elle sera de type « boue activée » avec un bassin d’aération et un clarificateur. Un poste de refoulement situé en entrée permet aux eaux usées d’être acheminées jusqu’au prétraitement (dégrilleur/compacteur/ensacheur).

Le chantier en bref
Station d’épuration de Portel-des-Corbières
Montant de l’opération : 2 500 000 € TTC
Financeurs :
Le Grand Narbonne : 1 516 479 € TTC
Agence de l’eau : 461 281 €
Conseil départemental de l’Aude : 522 240 €
Durée des travaux : 16 mois
Maîtrise d’ouvrage : Le Grand Narbonne-
Maîtrise d’oeuvre : cabinet René Gaxieu
Coordonnateur sécurité : cabinet Ferrando Mateille
Entreprises :
Mandataire : Epur
Co-traitants :
- Razel Bec
- Lavoye et fils
- Cathar
- JP Industrie - Pôle actif
- Veolia Eau CGE

Réhabiliter les réseaux d’assainissement des eaux usées et d’eau potable
Le Grand Narbonne entretient et rénove ses réseaux d’alimentation en eau potable et les réseaux des eaux usées dans l’objectif d’améliorer le fonctionnement hydraulique de l’écoulement des effluents ainsi que le rendement du réseau d’eau potable. Dans le droit fil des actions menées en matière de transition écologique, ces travaux visent également à lutter contre les fuites, à économiser la ressource en eau et à préserver les milieux naturels.
Les opérations visitées ce jour dans les communes de Peyriac-de-Mer, Sigean et Leucate, consistaient principalement à la réhabilitation des réseaux eau potable et assainissement. Elles ont bénéficié du financement de l’Agence de l’eau dans le cadre du programme France Relance et du Conseil départemental de l’Aude pour le chantier de Peyriac-de-Mer sur le volet assainissement.

Peyriac-de-Mer – Rue des salins :
Le Grand Narbonne assure la maîtrise d’oeuvre du chantier. L’entreprise Cathar et le cabinet CSPS Ferrando Mateille, sont mobilisés.
Montant des travaux : 305 000 €HT dont 59 850€ de dépenses éligibles pour l’assainissement cofinancées par l’Agence de l’eau à hauteur de 29 925 € et par le Département de l’Aude à hauteur de 17 955 €.

Sigean
Les entreprises Cetur (maîtrise d’oeuvre), Cathar et le cabinet CSPS Ferrando Mateille ont été mobilisés sur les chantiers suivants :
- Rue de Guery
Montant des travaux : 96 200 €HT dont 56 767 € HT de dépenses pour l’assainissement cofinancées par l’Agence de l’eau à hauteur de 28 384 €
– Rue de la République :
Montant des travaux : 308 800 €HT dont 118 346 € HT de dépenses pour l’assainissement cofinancées par l’Agence de l’eau à hauteur de 59 173 €
- Rue de la paix :
Montant des travaux : 150 500€ HT dont 52 882 € HT de dépenses pour l’assainissement cofinancées par l’Agence de l’eau à hauteur de 26 441 €
Sigean – Impasse des mûriers :
Entreprises mobilisées : Sud Réhal (maîtrise d’oeuvre), Malet et le cabinet CSPS Ferrando Mateille
Montant des travaux : 278 100 € HT dont 92 273 € HT de dépenses pour l’assainissement cofinancées par l’Agence de l’eau à hauteur de 46 137€

Port Leucate - Rue de la nature
Les travaux consistaient ici au chemisage d’une canalisation
Entreprises mobilisées : Gaxieu (maîtrise d’oeuvre), Atec Réhabilitation et le cabinet CSPS Ferrando Mateille
Montant des travaux : 56 200 € HT dont 55 308 € HT de dépenses pour l’assainissement cofinancées par l’Agence de l’eau à hauteur de 27 654 €

Des travaux soutenus par le programme France Relance via l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse
Depuis 2021, de nombreuses opérations de réhabilitation de réseaux menées par le Grand Narbonne ont pu bénéficier du soutien de l’Etat, au travers de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse. Ce soutien s’inscrit dans le cadre du plan France Relance qui visait notamment à soutenir la dynamique locale de travaux au profit des entreprises du BTP.
Une première enveloppe forfaitaire de 364 350 € a permis de financer le volet assainissement de huit opérations de réhabilitation des réseaux des eaux usées à Cuxac-d’Aude et Salles-d’Aude, Port Leucate et Sigean pour un montant de près de 2 M€ de travaux, études, maîtrise d’oeuvre etc.
Au total, plus de 885 000 € ont été accordés par l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse au Grand Narbonne pour quelque 4,9 millions d’euros de travaux.

Dernière mise à jour le 27/02/2024

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?